Que savoir de la zone de chalandise

Une activité commerciale devient fructueuse lorsque les clients y participent activement. Cette prospérité dépend de certains critères, dont l’emplacement de votre entreprise. En d’autres termes, il faut étudier la zone de chalandise avant le lancement de votre activité. Elle regroupe en effet l’ensemble des acheteurs qui contribueront à booster votre vente. De cette manière, votre établissement commercial fera un important chiffre d’affaires. Vous aurez ainsi le monopole sur toutes les entreprises qui veulent vous concurrencer. Ainsi, quelles sont les principales caractéristiques d’une zone de chalandise. Zoom sur sa définition, son utilité et son mode d’emploi.

Définition

La zone de chalandise représente l’emplacement physique qui où votre établissement commercial peut se développer. Dans ce secteur se trouvent les potentiels clients et acheteurs. Ces derniers sont en mesure de participer à votre activité en venant régulièrement s’approvisionner dans votre entreprise. Dans cette zone, vous disposerez de toutes les données et avantages pour booster votre vente. Parmi vos consommateurs, il peut y avoir des salariés, des entrepreneurs ou sans-emploi.

Utilité de la zone de chalandise

L’étude de la zone de chalandise de votre entreprise commerciale est essentielle avant la réalisation d’un projet ou l’installation d’un point de vente. Elle peut s’étendre sur une longue durée en vue d’atteindre ses objectifs, comme l’indique sa définition. Ce dernier vous garantira une faisabilité et l’atteinte effectives des objectifs. Aussi, elle vous indiquera parmi les zones cibles, celle qui convient le mieux à votre projet.

Quant à la mise en place d’un point de vente, l’étude de la zone de chalandise aboutira aux mêmes résultats qu’un projet. Si vous devez installer un magasin de vente par exemple, l’objectif sera de rechercher les marchés concurrents et de cibler les populations concernées. De cette manière, votre technique de markéting commercial sera sans faille et bien orientée. Après avoir défini les objectifs et buts poursuivis, la gestion de la zone de chalandise occupera une place importante.

Le mode d’emploi de la zone de chalandise

Il existe un moyen très simple d’utiliser la zone de chalandise de votre entreprise. Il consiste à la subdiviser en 4 zones: la primaire, la secondaire, la tertiaire et le hors zone. L’objectif sera de calculer le potentiel commercial de chaque secteur. Ce dernier est fonction du nombre d’habitant et du coefficient de vente.

La première est celle qui offre un important potentiel. Elle regroupe les clients les plus proches, ceux qui sont fidèles à votre activité de vente. Parmi toutes les zones, les prospects les plus réguliers se trouvent dans la primaire.

Dans la secondaire, il y a ceux qui sont partagés entre le marché concurrentiel et vous. Vous avez donc le droit de les fidéliser par une technique de markéting infaillible. C’est un travail à faire sur une longue durée.

Quant à la zone tertiaire, votre étude doit proposer des actions pour attirer de nouveaux clients tels que les salariés et autres. En effet, c’est un terrain neutre à conquérir, des acheteurs et salarié à rapprocher de votre magasin. La communication est un travail qui doit être au cœur de vos entreprises.

Grâce aux données de l’étude des zones, ceux qui n’ont aucun intérêt à s’approvisionner dans vos points de vente se situent dans le quatrième secteur. Dans le hors zone, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Ce secteur peut être acquis si vous faites un travail irréprochable.

Autres Articles qui pourraient vous plaire